Comment se faire indemniser en cas d’accident de la route ?

Un accident de circulation est une mésaventure susceptible de se produire à tout moment. Le cas échéant, il est important pour la victime de se faire défendre. Ce faisant, elle se protège sur le plan légal tout en mettant toutes les chances d’obtenir une indemnisation de son côté. Si vous êtes victime d’un accident de circulation, voici comment procéder pour vous faire défendre.

Les préliminaires nécessaires

Depuis son entrée en vigueur en 1985, la loi Badinter prévoit pour les victimes d’accident de la route, une indemnisation en cas de dommage de nature matérielle ou corporelle. La prise en charge ainsi prévue par le législateur repose sous la garantie responsabilité civile de l’automobiliste fautif.

Toutefois, pour prétendre au bénéfice d’une indemnisation pour un accident, il faut en amont concrétiser certains préliminaires. Il faut notamment solliciter un constat qui identifiera les causes de l’accident ainsi que les responsabilités de chaque conducteur. Faire établir un constat se révèle nécessaire, car une fois signé, ce document devient particulièrement difficile à contester.

Faire appel à un avocat

À l’issue des démarches préliminaires ci-dessus évoquées, le premier réflexe à adopter consiste à solliciter l’assistance d’un avocat. En effet, ce praticien avéré du droit possède une excellente maitrise des différentes procédures à enclencher pour permettre à la victime de se faire indemniser. Concrètement, les missions à exécuter par ce professionnel du droit dans le cadre d’un accident se révèlent aussi diverses que variées.

D’une part, l’avocat s’attèlera à situer les responsabilités. S’il ressort de son analyse que son client est totalement ou partiellement fautif, il mettra alors en place la stratégie idéale pour le défendre efficacement. Mais s’il s’avère que le tort pèse sur l’autre conducteur, l’avocat agira pour veiller sur les intérêts de son client devant toutes les juridictions.

D’autre part, l’avocat se chargera de mener toutes les démarches requises pour permettre à son client d’obtenir réparation, notamment par indemnisation.