Les 4 étapes pour écrire un article optimisé SEO

Un guide simple et accessible pour apprendre a rédiger des articles "copywriting" optimisés SEO
Ecrire un article optimisé SEO

Vous vous lancez dans la rédaction d’un article optimisé SEO ou « copywriting » et voudriez voir convertir du trafic en futurs client

La création d’articles est une étape primordiale du content marketing. Le principe est de créer du contenu utile pour le lecteur et ainsi le considérer ensuite comme un potentiel client.

La règle d’or est de se mettre dans la peau d’un lecteur qui grâce aux mots-clés tombe sur votre article, que cherche-t-il à savoir ? Comment faire pour qu’il accroche à l’article ?

Ce guide d’écriture est orienté aux entrepreneurs qui souhaitent faire connaître leur commerce et service à travers des articles et y intégrer des backlinks de qualité.

Alors, on commence ?

Le thème de l’article

Que vous fassiez la promotion d’un produit d’une boutique E-Commerce, une application fraîchement publiée sur le PlayStore ou un service quel qu’il soit, il y aura toujours un moyen d’en parler sans citer son enseigne ou en faire directement la publicité.

Par exemple si l’activité ciblée est la plomberie (je n’ai aucune expérience), l’éventail de sujet potentiel pourra être :

    • Relatif aux usage simples : Comparatif des siphons / robinets / pommeaux de douche / pièces de rechange
    • Relatif aux usages demandant de l’expertise : Chauffe eau / chaudière /
    • Relatif a la profession : Choisir son plombier / les arnaques
    • Relatif aux sinistres : Dégâts des eaux / fuite de gaz

Rien qu’avec ça on peut donc couvrir notre activité de 10 sujets, on peut facilement doubler le nombre d’article avec un sujet par exemple 2 sujets pour le siphon : « Nettoyer son siphon » et pourquoi pas « Choisir son siphon » (sur une liste de x choix). Au final on pourrait travailler déjà 20 articles.

Le principe est d’essayer de couvrir au maximum votre visibilité sur ces mots-clés qui pourront faire augmenter votre rang sur les moteurs de recherche.

Comment faire un titre d’article optimisé SEO et accrocheur ?

Le titre est une étape importante de la rédaction, c’est ce qui est vu avant le contenu de l’article dans les résultats de recherche Google (SERP)

L’intention de recherche

Qu’est-ce que vos lecteurs / potentiels clients pourraient taper en recherche en relation avec votre activité ? On va regarder ça avec le Keyword Generator d’Ahref pour ensuite faire une liste de sujets à traiter sur notre blog !

Ecrire un article optimisé SEO - Intention de recherche exemple

On continue avec comme exemple la plomberie, on va prendre au pif : chaudière et siphon en mot clé. On clique ensuite sur l’onglet Questions et voici les résultats.

Ecrire un article optimisé SEO - Intention de recherche exemple plomberie
Mot clé Ahref : Plomberie – Question

On remarque ici que peu de questions sont posés avec le mot clé plomberie, pourquoi ça ? C’est un domaine relativement large, sur les moteurs de recherche, les utilisateurs auront tendance à cibler des parties bien spécifiques à un sujet.

Si j’ai un problème avec mon siphon je ne vais pas taper « Problème de plomberie » mais bien quelque chose de relatif au siphon.

On peut quand même voir « Comment cacher des tuyaux de plomberie », sans pour autant avoir envie de cacher les miens, un article simple et concis sur cette question je trouverai ça pertinent et ça intéresse les gens visiblement !

Ecrire un article optimisé SEO - Intention de recherche exemple chaudière
Mot clé Ahref : Chaudière – Question

Là, avec le mot clé chaudière au format question d’Ahref on a des résultats bien plus intéressants

 

Ecrire un article optimisé SEO - Intention de recherche exemple siphon
Mot clé Ahref : Siphon – Question

On peut voir ici la différence du volume de recherche en phrase match ou le volume est relativement important.

En fait le phrase match c’est tout simplement une recherche basique, qui affichera majoritairement des enseignes, boutiques en relation avec le siphon. Même si le Keyword Difficulty est vert et bas, la concurrence est quand même relativement forte. (Leroymerlin / castorama etc )

 

La construction du titre

C’est là que le gros du travail commence, vous pourriez publier l’article le plus innovant, intéressant ou captivant mais si le titre n’est pas accrocheur l’utilisateur cliquera sur un autre, même si son contenu est de plus faible qualité.

Une étude de 2013 menée par Conductor nous indique que les titres comprenant un chiffre / nombre ainsi qu’un superlatif auront 21% plus de chance d’être visités que leur version « normale »

Ecrire un article optimisé SEO - préférence de titre
Préférence de titre – étude Conductor

Exemple de titre comprenant un chiffre / nombre et un superlatif ou s’adresser au lecteur :

Les 30 façons de faire un thé plus délicieux

Sans trop rentrer dans les détails de la psychologie des mots, on va utiliser les principaux éléments pour construire un titre accrocheur.

Insérer des chiffres et superlatifs « Power Words » sur nos sujets

On va utiliser ces stratégies marketing sur nos recherches précédemment faites sur Ahref concernant le mot clé « siphon » et « chaudière« . Le phrase match indique les recherches « génériques » tandis que les Questions nous montre les recherches réelles effectuées sur le moteur de recherche sélectionné.

Note : On utilisera les chiffres et  / ou superlatifs au possible, au risque de faire un titre dénué de sens.

Idées de titres d’articles : 

Siphon évier
  • Nettoyer simplement son siphon d’évier
  • Les 4  meilleurs siphons pour évier
  • Bien choisir un siphon d’évier
  • Ce que vous devez savoir sur les siphons d’évier
Siphon qui fuit
  • Changer un siphon qui fuit
  • Les 3 causes d’un siphon qui fuit
Siphon
  • Installer un siphon efficace pour douche italienne

On constate qu’on à déjà une possibilité de plus de 5 articles pour les siphons, si on veut couvrir au maximum notre couverture on passe ensuite sur les chaudières, les robinets, les délires  » Locataire ou propriétaire « , les pièces de rechange… Et les sujets accrocheurs de type :

Ces [Chiffre / Nombre] [Robinets / Douches / Ballons] [High-tech / Indispensables / Pas cher]

Un plombier qui chercherait plus de visibilité sur ses services pourrait me dire : « Mais je ne vends pas de siphons, en quoi un article du genre pourrait m’apporter quelque chose ? »

Il faut savoir que le content marketing est un investissement à long terme, il faut couvrir un maximum d’articles et de mots clés sur les moteurs de recherches pour se forger une autorité auprès d’eux et auprès des lecteurs. Même si vous êtes une entreprise locale, si Google estime que votre contenu est intéressant il vous mettra un très gros coup de pouce pour les résultats locaux.

Cet investissement vous ouvrira les portes de partenariats potentiels de marques voir plus encore. Un domaine à forte autorité réserve bien des surprises !

Si vous cherchez d’avantage d’exemples de titres optimisés SEO par activité, j’en ai fait un ici.

On passe au brouillon

Il faut reconnaître que je n’ai jamais été très organisé, par contre j’ai sans réfléchir pris l’habitude d’utiliser Google docs avant de publier quoi que ce soit. Pourquoi ? Réaliser un brouillon sur google docs c’est super pratique car en ajoutant vos titres et sous-titres vous apercevrez cette même arborescence sur la gauche, ce que je n’ai pas sur WordPress.

La vue hiérarchique se fait en temps réel

Le fait que l’édition se fasse entièrement en ligne sauvegardera automatiquement votre brouillon, en plus de pouvoir ré-éditer sur n’importe quel appareil.

Une fois votre titre choisit, insérez-le en tête de votre article ça sera votre « H1 ».

Insérez à présent toutes les rubriques qui feront le corps de votre article : les sous-titres « H2 » et sous sous-titres « H3 » si besoin.

Ecrire un article optimisé SEO - Exemple sous-titres

Ecrivez pour chaque rubrique des points à couvrir, pas besoin de rédiger, juste des annotations.

Ecrire un article optimisé SEO - Exemple annotations

Je rédige peu sur les brouillons, ils me servent à préparer le terrain et voir si l’inspiration est suffisante pour développer mon article.

créer une table des matières

Une table des matières permet de naviguer facilement à travers les rubriques de vos articles, en plus d’être utiles pour le lecteur elle l’est pour Google qui l’ajoutera dans les SERP, un extra non négligeable qui vous donnera un plus face aux articles concurrents

Table des matières SEO / SERPs
Exemple résultat SERP – Table des matières

J’accorde personnellement plus d’attention sur les résultats où on peut avoir un aperçu de la table des matières. Même si c’est pas forcément évident d’en caser une, faites-le dans la mesure du possible.

Le corps de notre article

Une fois qu’on a trouvé notre titre, on passe au développement de l’article. Avant de commencer l’écriture voici quelques règles de base et de bon sens :

    • Ecrivez avec des phrases et mots simples
      Le but est de parler à vos lecteurs, pas de les impressionner avec un vocabulaire et des formulations compliquées au risque d’en perdre la moitié !
    • Faites des paragraphes courts et concis
      Beaucoup seront découragés en voyant des gros pâtés de textes, des phrases interminables…
      Pro tip : regardez les paragraphes qui contiennent des « et », « ainsi » = supprimez et point à la ligne !
    • Ajoutez des médias
      Photos, illustrations, captures d’écran, vidéos… Tout est bon
    • La sémantique : Ajoutez des annotations, listes à puces, citations…
En cherchant une information, les utilisateurs ne veulent pas lire. S’ils pourraient télécharger directement l’information au cerveau, ils le feraient !

Tim Soulo

L’introduction de l’article

Les lecteurs/trices auront tendance à évaluer la qualité de l’article dans votre introduction. Ils sauront si « ça vaut le coup » de continuer la lecture.

Protip : Posez-vous les questions suivantes : Que chercherait l’utilisateur sur mon article ? Quel problème aurait-il pour tomber sur mon article ? Répondez-y dans l’introduction.

Pensez à re-vérifier votre introduction lorsque vous avancerez tout au long de votre article.

L’article au format « Liste »

Très populaire et fluide pour le lecteur, ce format est le plus simple à utiliser. C’est un très bon exercice pour commencer les rédactions d’un article optimisé SEO.

Ecrire un article optimisé SEO format liste

Ce format d’article peut s’adapter aux tutoriaux / DIY, comparatifs de produits, un top de services etc…

Pensez à rajouter si possible, photos vidéos…

Combien de mots pour mon article ?

C’est un sujet un peu flou pour être honnête mais quoi qu’il arrive pensez au lecteur, ne remplissez pas pour augmenter la quantité de mots, vous perdrez la confiance de vos lecteurs/trices.

correlation de traffic organique et du nombre de mots
Le trafic organique en fonction du nombre de mots

On voit quand même une augmentation du trafic organique selon le nombre croissant de mots, ma théorie est qu’une priorité est quand même accordée par google pour les articles plus long de qualité équivalente.

Rappel de critères de qualité pour Google :

      • Taux de rebond
      • Vitesse du site
      • Durée de l’utilisateur sur la page (temps de session)

Sachez que le plugin Rankmath demande un minimum de 600 mots, et l’article passe en vert a 1600.

Un petit extra SEO sur les images

Tout le monde apprécie les images sur les articles, produits ou tutoriels, mais avant tout ça Google a chercher à savoir comment lire une image ?

<alt=/>

Comme l’intelligence Artificielle était limitée dans le domaine, le géant du Web à demandé aux fournisseurs de contenus de définir un nom à ces image. On parle donc bien évidemment de l’attribut « alt« .

Il est donc indispensable de bien travailler sur le nom des images de vos articles pour qu’elles soient référencées dans Google image, c’est du trafic en plus pour ceux qui rechercheraient par images et qui dit trafic en plus dit une augmentation du ranking Google.

L’algorithme détecte néanmoins les doublons d’images, fournissez du contenu unique.

Au final tout ce qui est important pour le lecteur l’est pour le référencement

La concurrence

Vous avez sans doute survolé les résultats de recherches sur des idées de sujets à écrire, ne vous découragez et ne vous sous-estimer surtout pas en lisant leurs articles, même si énormément de sujets sont déjà couverts, personne n’écrit de la même manière.

Si vous débutez, je vous conseille de ne pas regarder les articles qui traitent de vos sujets

Finalisation

Re-transformez l’url que WordPress a généré automatiquement pour obtenir uniquement les « focus words » de votre titre, c’est une habitude qu’il faut prendre pour des url propres et surtout penser au long terme et aux mises à jour futures de vos articles. Vous devriez modifier l’url le moins de fois possible voir jamais après l’article publié. Il y a de forte chances que les métriques de la page perdent en autorité.

modification url seo
Changement URL WordPress

Re-lisez votre article à voix haute, si vous bafouillez, reformulez les phrases problématiques.

Vos questions

Q Il y a trop de concurrence dans mon secteur, que dois-je faire ?
R Ne vous découragez pas, écrivez quand même ça portera ses fruits !

Q Je n’ai pas le temps de rédiger tout ça, comment faire ?
R Si vous n’avez pas le temps de rédiger, utilisez des services de rédaction.

Q Je ne trouve pas d’idées pour mon secteur, en auriez-vous ?
R Posez vos questions en commentaire, je vous aiguillerai sur une stratégie adaptée.

Q Je bloque sur une rubrique de mon article, comment-faire ?
R Passez à la suite, y’a aucun problème à sauter des titres, vous y reviendrez plus tard.

Q Je suis très mauvais en rédaction, comment faire ?
R Si vous avez le temps, juste lancez-vous, il y a à peine un mois je ne savais même pas aligner 100 mots mais j’avais de bonnes connaissances en mes sujets

Q Comment améliorer mes rédactions « copywriting » ?
R Prenez l’habitude d’analyser les pages et articles qui se trouvent sur la première page des résultats Google, pourquoi est-il à cette place ? Quelles sont ses métriques ?

Synthèse

    • On cherche un maximum de sujets qui orbitent sur notre activité et on en choisit un
    • On étudies le titre de notre article avec si possible chiffre et Power Words
    • On commence un brouillon de titres et sous-titres qui serviront aussi à la table des matières
    • On rédige notre article avec des mots simples, des paragraphes courts, des annotations et des médias
    • On relit régulièrement l’article

J’espère que l’article vous aura aidé !

N’hésitez pas à partager ou a demander de l’aide pour vos thèmes en commentaires.